Une première usine canadienne pour les fromages Mini Babybel

Le Groupe Bel a annoncé aujourd’hui la construction de sa première usine canadienne, qui sera érigée à Sorel-Tracy. L’établissement, dont la production commerciale est prévue pour le début de 2020, sera totalement dédié à la fabrication des petits fromages Mini Babybel®. Ces collations laitières enrobées individuellement de cire rouge sont très prisées des consommateurs canadiens.

Ce projet nécessitera un investissement de 87 millions $ et créera 170 emplois spécialisés, répartis entre Sorel-Tracy et le siège social de Bel Canada, à Montréal ; il contribuera par ailleurs à faire croître la demande pour le lait canadien. La réalisation de ce projet concrétise la volonté du Groupe Bel de produire localement pour mieux répondre aux besoins du marché canadien. L’usine de Sorel-Tracy intégrera toute l’expertise industrielle du Groupe Bel pour assurer une production respectant les plus hauts standards de qualité, de sécurité alimentaire et de performance environnementale.

« Bel commercialise ses produits sur le territoire canadien depuis 1957, et nous connaissons l’expertise de la filière laitière locale. Avec cette usine, nous devenons un transformateur laitier québécois à part entière », a souligné la présidente de Bel Canada, Catherine Thomas. Ce projet s’inscrit en continuité avec la stratégie mise en œuvre par Bel Canada depuis plus de 10 ans. Celle-ci consiste à privilégier la fabrication locale pour assurer la croissance de l’entreprise sur le marché canadien. « Ce fromage qui est présentement importé sera bientôt produit avec du lait 100 % canadien. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les producteurs de lait d’ici. Cet investissement génèrera des emplois et des retombées économiques dans nos régions qui en ont bien besoin », a déclaré Bruno Letendre, président des Producteurs de lait du Québec.

L’usine de Bel Canada sera construite sur un terrain adjacent à celui de la Laiterie Chalifoux, une entreprise fondée en 1920 à Sorel-Tracy, avec laquelle des synergies industrielles sont prévues.

Aide gouvernementale

Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada attribuent respectivement 20 millions de dollars et 2,7 millions de dollars à l’entreprise Bel Canada, dans le cadre d’un projet de construction.

L’aide gouvernementale se répartit comme suit : le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation accorde, par le biais du programme ESSOR, un prêt de 15 millions de dollars et une contribution financière non remboursable de 5 millions de dollars. Pour sa part, DEC verse, en vertu du Programme de développement économique du Québec, une contribution remboursable de 2,7 millions de dollars. Ces investissements majeurs permettront à l’entreprise de construire une usine de production de fromage à la fine pointe de la technologie et d’acquérir des équipements de production, en plus de couvrir des honoraires liés à l’ingénierie du projet.

Source: communiqués de presse

Related Post

thumbnail
hover

Un projet de modernisation pour Saladexpress

Saladexpress inc. de Saint-Rémi en Montérégie, une entreprise de transformation de légumes, annonce la conclusion d’un partenariat ave...

thumbnail
hover

Québec accorde 660 000 $ à...

Le gouvernement du Québec alloue, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, une...

thumbnail
hover

Le secteur manufacturier hésite encore à...

Le récent rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier, rendu public par la Fédération...