Une imprimante 3D crée des pièces à des températures excédant les 1 000 °C

Le fabricant GE Additive a révélé sa toute nouvelle solution de fabrication additive métal, l’Arcam EBM Spectra H, une imprimante 3D conçue pour traiter des matériaux à haute température et sujets aux fissures et  capable de créer de larges pièces à des températures excédant les 1 000 °C.
L’Arcam EBM Spectra H serait compatible avec une large gamme de métaux notamment le TiAI et l’alliage de nickel 718. D’autres alliages deviendront compatibles d’ici 2019.

L’équipe scientifique de GE Additive étudierait actuellement l’utilisation d’une gamme plus large de matériaux à haute température, y compris les superalliages de nickel, tungstène, CoCr, acier inoxydable et composites à matrice métallique. Outre le fait qu’elle pourrait imprimer avec ces métaux, la nouvelle machine de GE Additive offrirait un volume d’impression de 250 mm de diamètre et de 430 mm de hauteur (contre 200 mm x 200 mm x 380 mm sur ses imprimantes précédentes) et serait dotée d’un laser auto-calibré de 6 kW qui permettrait de réduire les étapes de pré et post chauffage de moitié en termes de temps.

Source: Bulletin Génie de conception

Attachments

Related Post

thumbnail
hover

Indice mondial de l’innovation 2018: le...

La Chine a fait son entrée parmi les 20 pays les plus innovants au monde, la Suisse restant en tête du classement de l’Indice mondial de...

thumbnail
hover

Diana Foods Canada entend tripler son...

L’entreprise Diana Food Canada, qui avait acheté Nutri Canada, il y a deux ans, à Champlain, entend réaliser une étude d’ingénierie...

thumbnail
hover

Qu’est-ce qu’un dessin industriel ?

L‘Office de la propriété intellectuelle du Canada (OPIC),  est l’organisme responsable de l’administration et du trait...