Une imprimante 3D crée des pièces à des températures excédant les 1 000 °C

Le fabricant GE Additive a révélé sa toute nouvelle solution de fabrication additive métal, l’Arcam EBM Spectra H, une imprimante 3D conçue pour traiter des matériaux à haute température et sujets aux fissures et  capable de créer de larges pièces à des températures excédant les 1 000 °C.
L’Arcam EBM Spectra H serait compatible avec une large gamme de métaux notamment le TiAI et l’alliage de nickel 718. D’autres alliages deviendront compatibles d’ici 2019.

L’équipe scientifique de GE Additive étudierait actuellement l’utilisation d’une gamme plus large de matériaux à haute température, y compris les superalliages de nickel, tungstène, CoCr, acier inoxydable et composites à matrice métallique. Outre le fait qu’elle pourrait imprimer avec ces métaux, la nouvelle machine de GE Additive offrirait un volume d’impression de 250 mm de diamètre et de 430 mm de hauteur (contre 200 mm x 200 mm x 380 mm sur ses imprimantes précédentes) et serait dotée d’un laser auto-calibré de 6 kW qui permettrait de réduire les étapes de pré et post chauffage de moitié en termes de temps.

Source: Bulletin Génie de conception

Related Post

thumbnail
hover

Toronto, nouveau pôle d’innovation

Toronto pourrait bien devenir l’un des plus importants pôles d’innovation technologique du monde au cours des quatre prochaines...

thumbnail
hover

Les 8 tendances technologiques selon Tech...

La firme Deloitte vient de rendre publique son étude sur les Tech Trends. Au cours des dernières années, l’Internet des objets (IoT...

thumbnail
hover

Un projet de plus de 1M$...

Par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, le gouvernement du Québec a attribué la ...