Trois conseils pour bien préparer sa rencontre avec un investisseur

Chef d’entreprise, savez-vous réellement ce qui se passe dans la tête des investisseurs que vous allez rencontrer pour solliciter un financement ? Quelles sont les attentes des financiers, mais aussi les erreurs à ne pas commettre lors d’un pitch ? Trois conseils qu’il faut retenir:

1. Le savoir-être avant le savoir-faire:  de deux à cinq minutes suffisent pour qu’un investisseur détermine s’il pourra travailler avec l’entrepreneur en face de lui , selon François Gilbert, président-directeur général d’Anges Québec.

2. Affichez vos plans B et C: une bonne préparation fera la différence.

3. Ne brûlez pas les étapes: Si cette phase  vous semble évidente, elle n’est qu’un préalable à d’autres rencontres où la stratégie et les besoins en financement seront passés au crible.

Enfin, les bons planificateurs se reconnaissent aussi, car ils possèdent toujours une longueur d’avance… « Le jour où l’on obtient un financement, il faut être prêt à penser dès le lendemain à la prochaine ronde », dit Frédéric Bouchard, associé en Transactions chez Pwc.

Source: lesaffaires.com

Related Post

thumbnail
hover

Première pelletée de terre pour Composites...

Un nouveau bâtiment industriel verra bientôt le jour sur la rue Théodore-Viau, à Terrebonne, dans le parc industriel 640-Côté-Sud. En ...

thumbnail
hover

Les PME transformatrices d’aluminium sont à...

Les producteurs d’aluminium du Québec peuvent résister aux nouveaux tarifs de 10% sur l’importation de métal gris aux États-Unis, ma...

thumbnail
hover

Simons investira 51M$ dans la robotisation...

 La Maison Simons accélère sa transformation numérique en implantant un centre multiservice de traitement des commandes hautement automa...