Robots et Intelligence artificielle à la rescousse des centres de tri

Le gouvernement du Québec  vient d’attribuer  la somme de 250 000 $ à l’entreprise Waste Robotics pour soutenir la mise en œuvre d’un projet estimé à 990 000 $. Ce soutien financier provient du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie.

Waste Robotics entend concevoir un nouveau robot capable de trier les matériaux de construction, en faisant appel à l’apprentissage automatique et à l’intelligence artificielle. L’entreprise souhaite aussi établir une nouvelle usine à Trois‑Rivières.

Elle souhaite ainsi commercialiser ses robots au Canada et aux États-Unis. La nouvelle usine trifluvienne pourrait créer 80 emplois dans la région d’ici cinq ans. De plus, les étapes de conception, de programmation, d’intégration et d’assemblage des différents composants des robots pourraient profiter à d’autres entreprises de la région.

Le robot développé par la compagnie Waste Robotics au cours des dernières années utilise l’intelligence artificielle pour trier les matières résiduelles. À l’aide de caméras et d’un bras mécanique, il sépare avec précision les différents déchets dans des convoyeurs, après quoi, ils sont acheminés dans l’usine.
Plus important encore, ce dernier est si rapide qu’il peut compiler jusqu’à 8000 heures par année, soit l’équivalant du travail de… quatre humains. Conçu pour simplifier le processus, ce système pourrait bien être l’avenir de l’industrie du recyclage.

Selon la direction, un centre de tri pourrait économiser jusqu’à 20 % par année en adoptant un robot dont le prix s’élève à 700 000 $. Et en deux ans, l’investissement est souvent rentabilisé.

Avec l’aide du gouvernement du Québec, Waste Robotics tentera de perfectionner l’algorithme du robot afin que les possibilités de tri deviennent pratiquement infinies.

 

Sources: communiqué de presse et Le Nouvelliste

Related Post

thumbnail
hover

Le secteur manufacturier hésite encore à...

Le récent rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier, rendu public par la Fédération...

thumbnail
hover

Diana Foods Canada entend tripler son...

L’entreprise Diana Food Canada, qui avait acheté Nutri Canada, il y a deux ans, à Champlain, entend réaliser une étude d’ingénierie...

thumbnail
hover

Proax Technologies 1er distributeur SMC Élite...

Proax Technologies est fier d’annoncer qu’il est devenu récemment le premier et seul distributeur canadien Élite pour les produi...