Quatre multinationales investiront plus de 210 millions $ afin de moderniser leurs installations québécoises

En échange de rabais d’électricité pouvant atteindre près de 79 millions, quatre multinationales s’engagent à investir 210,4 millions d’ici 2020 au Québec, notamment afin de moderniser leurs installations ou acheter de nouveaux équipements.

Le projet le plus important est celui de CEZinc.  La plus importante installation de transformation primaire de zinc dans l’est de l’Amérique du Nord, CEZinc. est implantée au Québec depuis 1963. L’affinerie a connu une croissance constante et a quadruplé sa production de zinc affiné, ce qui lui permet de figurer aujourd’hui parmi les dix leaders mondiaux de l’industrie.   Elle compte investir 118,3 millions à son usine de Salaberry-de-Valleyfield afin de moderniser ses installations de traitement de zinc.

Arcelor Mittal injectera 70 millions dans ses installations de production d’acier de Contrecoeur, notamment afin d’améliorer la productivité du site.

De son côté, IBM Bromont a l’intention de consacrer 11,9 millions pour la réalisation d’une dizaine de projets à son site où elle effectue de l’assemblage et des essais de semi-conducteurs. L’automatisation ainsi que la mise à niveau de l’infrastructure informatique figurent au coeur de ses priorités.

Finalement, Goldcorp, qui exploite la mine d’or Éléonore, située à la Baie-James, dépensera 10,2 millions pour l’achat d’une foreuse, l’installation d’un système d’ajout de sulfate de cuivre, l’achat de trois camions et l’achat d’une chargeuse-navette.

Source: La Presse Affaires

Related Post

thumbnail
hover

Un projet de modernisation pour Saladexpress

Saladexpress inc. de Saint-Rémi en Montérégie, une entreprise de transformation de légumes, annonce la conclusion d’un partenariat ave...

thumbnail
hover

Québec accorde 660 000 $ à...

Le gouvernement du Québec alloue, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, une...

thumbnail
hover

Le secteur manufacturier hésite encore à...

Le récent rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier, rendu public par la Fédération...