Les travailleurs sont-ils prêts à l’automatisation de leurs emplois ?

14 % des emplois dans les pays développés sont hautement automatisables, tandis que 32 % des emplois sont susceptibles de connaître des changements considérables dans la façon dont ils sont exercés.

Dans un nouveau rapport, qui s’appuie sur l’étude de 32 pays, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) affirme que ses États membres ne réussissent pas présentement à préparer leurs travailleurs à la révolution de l’automatisation imminente, à cause de laquelle 66 millions de personnes risquent d’être remplacées par des machines dans les années à venir.

Les emplois dans l’industrie manufacturière et l’agriculture sont les plus susceptibles d’être affectés par l’automatisation. Un certain nombre de secteurs de services, tels que les services postaux et de messagerie, le transport terrestre et les services alimentaires, sont également très vulnérables.

Selon le rapport, les travailleurs peu qualifiés et les jeunes sont parmi les plus à risque. Les travailleurs qui ont des emplois entièrement automatisables sont plus de trois fois moins susceptibles d’avoir participé à une formation en cours d’emploi, sur une période de 12 mois, que les travailleurs qui occupent des emplois non automatisables. Les personnes les plus à risque sont également moins susceptibles de participer à des activités d’éducation formelle ou d’apprentissage à distance.

Évidemment, ces statistiques varient d’un pays à l’autre. Par exemple, 33 % de tous les emplois en Slovaquie sont hautement automatisables, contre seulement 6 % en Norvège.

Dans son rapport, l’OCDE souligne la nécessité d’aider les jeunes à acquérir une expérience de travail pendant leurs études et l’importance de la requalification et des protections sociales pour ceux qui risquent de voir leur emploi restructuré ou considérablement réduit.

Pour plus d’information, consultez le document de l’OCDE Automation, skills use and training et l’article Workers at risk as robots set to replace 66m jobs, warns OECD.

Source: Bulletin Vecteurs Économie et innovation

Related Post

thumbnail
hover

Québec octroie 6,5 millions $ pour...

Le gouvernement du Québec par l’entremise de son Plan d’action pour l’industrie du transport terrestre et de la mobilité durable...

thumbnail
hover

Un appareil aérien automatisé destiné aux...

Le gouvernement du Québec accorde, par l’entremise du programme Créativité Québec, un prêt de 1,1 million de dollars à l’...

thumbnail
hover

Une vitrine technologique comme outil de...

Les gouvernements du Québec et du Canada accordent une aide financière  à Tecnar Automation, de Saint-Bruno-de-Montarville en Montéré...