Le projet de Métaux BlackRock en attente de la première pelletée de terre

L’entreprise Métaux BlackRock est en attente des autorisations environnementales du gouvernement du Québec pour amorcer la construction de sa mine de ferro-vannadium à Chibougamau et de son usine de traitement du minerai à Saguenay.

Cet investissement d’un milliard de dollars devrait largement profiter à la région, affirment les dirigeants de Métaux BlackRock.

En début d’année, une présentation aux entrepreneurs et autres intervenants de la région qui souhaitent profiter des retombées de cet investissement majeur dans la production de fer, de vanadium et de titane avait attiré plus de 350 personnes.

Il faut dire que le projet est attrayant pour les entreprises d’ici. Les deux tiers de cet investissement devraient bénéficier à la région, assure le président et chef de la direction de Métaux BlackRock, Jean Rainville.

Les équipements sont construits en grande partie à l’étranger parce qu’on n’a pas l’expertise ici, mais l’assemblage va être fait ici, puis tout ce qui est électrique, béton, etc. Ça va tout être fait ici par des firmes locales.

BlackRock s’attend à lancer les premiers appels d’offres d’ici deux mois.

Source: Radio-Canada

Related Post

thumbnail
hover

Première pelletée de terre pour Composites...

Un nouveau bâtiment industriel verra bientôt le jour sur la rue Théodore-Viau, à Terrebonne, dans le parc industriel 640-Côté-Sud. En ...

thumbnail
hover

De nouveaux défis pour STIM de...

Au moment où les projets d’automatisation des manufacturiers demandent une collaboration de plus en plus étroite entre spécialistes d...