Le pari du salaire minimum à 15$ l’heure en Ontario

Dans une série de réformes sur la main-d’œuvre, le gouvernement de Kathleen Wynne a récemment adopté un projet de loi en faveur d’un salaire minimum à 15 $. Plusieurs autres provinces canadiennes dont la Colombie-Britannique et l’Alberta envisagent de faire de même.  Comme le rapportait le Financial Post, cette mesure ne fait pas l’unanimité.

D’une part, un groupe d’économistes a signé une lettre ouverte appuyant cette mesure qui, selon eux, entraînera peu de pertes d’emplois ou n’en entraînera pas du tout. En plus disent-ils elle stimulera l’économie en donnant un plus grand pouvoir d’achat aux travailleurs à faible revenu.

Le Financial Accountability Office de l’Ontario, quant à lui, prévient que la province pourrait perdre jusqu’à 50 000 emplois. Le Canadian Centre of Economic Analysis abonde dans un sens similaire en affirmant que cette mesure pourrait coûter 23 milliards de dollars canadiens aux entreprises et mettre à risque 185 000 emplois.

D’autres craignent que cette nouvelle politique accélère l’automatisation des emplois. Un rapport du Brookfield Institute suggère que les emplois les plus à risque pour l’automatisation se trouvent dans les secteurs les moins rémunérés. Des détaillants comme Metro et Dollarama ont affirmé qu’ils accélèrent les études sur l’application de l’automatisation dans le contexte d’une hausse du salaire minimum.

Les avis étant partagés sur cette question, il est difficile d’évaluer les répercussions exactes de cette nouvelle politique. Toutefois, chose certaine, le salaire minimum augmentera graduellement jusqu’à 15 $ de l’heure en Ontario.

Pour en savoir plus, consultez l’article suivant : Fight for $15 minimum wage has businesses, economists at odds over economic impact – Financial Post. Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Source: Bulletin Vecteurs économie et innovation

Related Post

thumbnail
hover

Un projet de modernisation pour Saladexpress

Saladexpress inc. de Saint-Rémi en Montérégie, une entreprise de transformation de légumes, annonce la conclusion d’un partenariat ave...

thumbnail
hover

Québec accorde 660 000 $ à...

Le gouvernement du Québec alloue, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, une...

thumbnail
hover

Le secteur manufacturier hésite encore à...

Le récent rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier, rendu public par la Fédération...