Le CN dépensera plus de 3 milliard de dollars en immobilisations en 2018

Le CN  a annoncé récemment que son programme de dépenses en immobilisations planifié de 3,2 G$ CA mettra l’accent sur des projets de renforcement de la capacité visant à répondre à la demande croissante en transport de marchandises tout en maintenant des investissements en entretien de l’infrastructure axés sur l’amélioration de la sécurité et de l’efficacité.

« Le CN investit plus que jamais dans la sécurité, l’efficacité et la résilience de son réseau, a déclaré Luc Jobin, président-directeur général du CN. Ces investissements record, dont une partie importante sera consacrée à de nouveaux projets axés sur la capacité et la croissance, nous permettront d’accroître la fluidité de notre réseau et d’offrir un service de qualité supérieure pour le transport des volumes croissants que nous confient nos clients. »

Pour la troisième année de suite, le CN prévoit d’investir environ 1,6 G$ CA dans l’entretien de l’infrastructure et de la voie pour soutenir une exploitation sécuritaire et efficace. Les travaux prévus comprennent le remplacement de 2,1 millions de traverses et de plus de 600 milles de rails, ainsi que des travaux sur des ponts et d’autres travaux d’entretien général de la voie.

Environ 400 M$ CA devraient être affectés au matériel, notamment à l’acquisition de nouvelles locomotives de grande puissance. Une somme supplémentaire de 800 M$ CA devrait être investie dans des initiatives visant à accroître la capacité et à favoriser la croissance, telles que l’expansion de l’infrastructure ferroviaire, et des investissements dans les gares de triage et dans les terminaux intermodaux, ainsi que dans des technologies de l’information qui amélioreront la performance de la sécurité, l’efficacité opérationnelle et le service à la clientèle.

Plus précisément, voici certains des principaux investissements associés au matériel et à l’augmentation de la capacité :

  • soixante locomotives GE neuves, qui représentent les premières livraisons d’une commande de 200 nouvelles locomotives sur trois ans;
  • aménagement de voies doubles et allongement de voies d’évitement dans les corridors entre la côte ouest et Chicago;
  • équipements intermodaux et infrastructure à TorontoMemphis (Tennessee), Joliet (Illinois), et dans d’autres terminaux.

En 2018, la Compagnie prévoit un investissement d’environ 400 M$ CA pour la mise en œuvre de la commande intégrale des trains (CIT) sur 3 500 milles de son réseau aux États-Unis. Le CN prévoit d’investir au total 1,4 G$ US dans les dépenses en immobilisations liées à la CIT d’ici 2020.

« Le CN croît à un rythme plus rapide que l’économie, ajoute Luc Jobin. Grâce à notre programme de dépenses en immobilisations de 2018 et à nos embauches en cours, nous serons en mesure de répondre efficacement aux besoins de nos clients. Nous sommes optimistes en ce qui concerne l’économie nord-américaine et notre capacité à aider nos clients à accroître leurs activités. »

Source: communiqué de presse

Related Post

thumbnail
hover

Première pelletée de terre pour Composites...

Un nouveau bâtiment industriel verra bientôt le jour sur la rue Théodore-Viau, à Terrebonne, dans le parc industriel 640-Côté-Sud. En ...

thumbnail
hover

De nouveaux défis pour STIM de...

Au moment où les projets d’automatisation des manufacturiers demandent une collaboration de plus en plus étroite entre spécialistes d...

thumbnail
hover

Les PME transformatrices d’aluminium sont à...

Les producteurs d’aluminium du Québec peuvent résister aux nouveaux tarifs de 10% sur l’importation de métal gris aux États-Unis, ma...