Emerson rachète Aventics

Le fonds d’investissements Triton a amorcé la prochaine étape pour assurer un avenir prospère et durable à Aventics en annonçant son intention de vendre l’entreprise à Emerson.

Il y a eu accord sur les termes de la transaction et le processus d’approbation réglementaire est maintenant en cours. L’opération, qui devrait être bouclée d’ici à la fin de l’année, se monte à 527 millions d’euros.

Détenu jusque-là par Triton, Aventics, qui est basé à Laatzen en Allemagne, développe des vérins, des entraînements, des distributeurs et des îlots de distribution ainsi que des systèmes de préparation de l’air comprimé, soit tout ce qui tourne autour de la pneumatique et se retrouve dans la plupart des machines de production, y compris dans les machines d’emballage.

L’agroalimentaire, l’automobile, le médical et, justement, le conditionnement font partie de ses marchés clés. La société a intégré dans ses composants des fonctionnalités typiques de l’industrie 4.0 permettant à l’industriel de bénéficier de fonctions de diagnostic, de contrôle et de maintenance préventive, mais aussi de tout ce qui relève de la consommation d’énergie. Spécialisée dans les technologies d’automatisation des fluides pour les applications de process et de l’industrie, Emerson compte bien mettre à profit ce savoir-faire.

Automatisation industrielle

« Nous proposerons désormais la gamme de produits et de solutions d’automatisation des fluides la plus vaste de l’industrie. Avec l’expertise d’Aventics, Emerson se place comme la société mondiale la plus capable en matière de technologies d’automatisation des fluides », a indiqué en marge de cette annonce David Farr, Pdg d’Emerson. Le groupe américain envisage notamment de développer son offre à destination du marché de l’automatisation industrielle, estimé à 13 milliards de dollars. Les complémentarités géographiques sont également à l’ordre du jour : « Avec Aventics, nous développons notre présence en Allemagne, qui est un marché clé pour les technologies et les investissements en matière d’automatisation », explique pour sa part Mike Train, président de la division Automation Solutions de Emerson. Et de poursuivre : « Aventics offre de nouvelles opportunités à Emerson pour mieux servir ses clients dans les marchés hybrides tels que l’agroalimentaire et l’industrie des boissons en proposant des solutions et des produits intelligents, des procédés amonts jusqu’à l’emballage ». Aventics a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 425 millions de dollars avec un effectif de 2100 employés et cinq sites de production dans le monde.

Aventics est membre du REAI.

Sources : communiqué de presse et emballagemagazine.com

Related Post

thumbnail
hover

Un centre de distribution encore plus...

Le gouvernement du Québec accorde un prêt remboursable sans intérêt de 8 millions de dollars à Service alimentaire Gordon pour souteni...

thumbnail
hover

Des investissements de plus de 14M$...

Québec octroie des aides financières totalisant plus de 8,2 M$ à dix entreprises pour augmenter leur productivité et leur compétitivit...

thumbnail
hover

Un projet de 38,5M$ à Val...

Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada accordent un montant total de 19,9 millions de dollars au fabricant de produits de ...