Comment trouver le bon programme d’aide pour mon entreprise

Au Québec, il existe plus de 250 programmes d’accompagnement, offerts par plus de 140 organismes, pour venir en aide aux PME à différentes étapes de leur évolution. Devant autant de choix, normal qu’une entreprise ne sache pas toujours par où commencer. Et surtout, comment déterminer la ou les bonnes initiatives qui vont véritablement lui convenir.

«Une entreprise doit consacrer tellement d’énergie, de temps et d’argent à remplir une candidature qu’elle a tout intérêt à profiter du rendement de son investissement. Or, pour que ces programmes rapportent, ils doivent absolument être alignés avec les besoins de l’entreprise», souligne Manaf Bouchentouf, directeur de l’Accélérateur de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale HEC. Et des besoins, la PME en a plusieurs. «L’entreprise doit prioriser certains d’entre eux et favoriser les programmes ou les stratégies qui vont y répondre le plus adéquatement. Et j’insiste, le défi de l’entrepreneur est d’exprimer et de décrire son ou ses besoins le plus précisément possible avant de sélectionner un programme», renchérit-il.

Un entrepreneur peut, par exemple, souhaiter recourir à un programme d’accompagnement pour obtenir de l’aide à l’exportation. Encore faut-il qu’il sache à quelle étape de l’exportation il est rendu. Est-il à l’étape de la prospection, de la distribution, de l’implantation, de l’exploration pour produire sur place ? «Si ce besoin n’est pas bien exprimé, cela risque d’entraîner des frustrations chez lui», explique M. Bouchentouf.

Source: www.lesaffaires.com

Related Post

thumbnail
hover

Une nouvelle offre de prêt pour...

Vous êtes un entrepreneur néo-canadien. Recevez dès maintenant jusqu’à 50 000 $* pour lancer votre entreprise grâce à une nouvelle...

thumbnail
hover

Les stratégies des PME canadiennes les...

Récemment, la Banque de développement du Canada (BDC) a publié les résultats d’une vaste étude sur la compétitivité des PME can...

thumbnail
hover

Prendre le virage 4.0 et en...

Pour François Guilbault, un fabricant de prototypes et d’outillages à Bromont, le virage vers l’industrie 4.0 a suivi un scén...